Autour du bois de Fays

En partant de la mairie, je vous propose une promenade de 4,5 km au tour du bois de Fays, juste de quoi digérer ou ouvrir l'apétit.

 

promenade du bois de Failly

Dos à la mairie, prenez vers la gauche et montez la Grande Rue. Vous passez devant l'ancien lavoir restauré.

lavoir

A l'intérieur, une table et des bancs sont là pour vous accueillir, histoire de se donner du coeur à l'ouvrage.

Enfilez la rue de Verdun en face de vous, passez devant le "Chateau" à votre gauche puis après une centaine de mètres, devant l'élevage de volaille Andrien.

Après les derniers bâtiments, prenez le chemin à droite. Restez sur le chemin "jaune", n'empruntez pas le chemin empierré qui monte à droite.

Vous arrivez bientôt à la lisière du bois de Fays. A votre gauche, la vallée du ruisseau de l'Aunois.

A la bifurcation suivante, engagez-vous à droite et entrez dans le bois. Après environ 200 m, vous apercevrez une trouée rectiligne à votre droite: c'est l'emplacement d'une ancienne ligne électrique qui est peu à peu regagné par la forêt.

A votre gauche, en poursuivant votre chemin, au travers des troncs rectilignes de la futaie, l'étang du Fond de l'Aunois brillant au soleil.

 

le fond de l'aunois

 

Vous arrivez à présent devant le Gros Hêtre qui est protégé par le volet paysager de la carte communale.

 

le gros hêtre

Juste à la sortie du bois, tournez à gauche. Vous êtes à présent en bordure de plus de 700 hectares d'un seul tenant de terres labourables. Si cela n'a rien d'extraordinaire dans d'autres régions, cela l'est dans la nôtre, faite de collines et de vallons, de vallées inondables et de forêts. Il est regrettable que la ligne très haute tension dénature le paysage mais dans une société où l'électricité est omniprésente, on ne peut pas en même temps, exiger toujours plus de confort et refuser d'en supporter les désagréments.

 

Lignes hautes tension

Profitez de cette promenade pour admirer la diversité des fleurs de la lisière. Les cultures aussi sont diverses: colza, maïs, blé, orge, avoine ... Au loin, les éoliennes de Stenay et encore plus loin, celles d'Inor.

Quand vous serez entre forêt et maïs, ne vous étonnez pas d'entendre des bruits de fuites: ce sont certainement des sangliers.

Continuez à longer la forêt jusqu'au bout du chemin et tournez à droite: vous entrez dans un tunnel de verdure. Ouvrez bien vos yeux: peut-être aurez vous la chance d'apercevoir un chat sauvage. Ne tentez surtout pas de l'approcher: s'il se sent acculer, il n'hésitera pas à attaquer. Un chat sauvage peut peser jusqu'à 7 kg: je vous laisse imaginer ce que peut produire 7 kg de muscles, de dents et de griffes en fureur.

Au carrefour suivant, tournez à gauche. Un pommier sauvage pousse là. En automne, vous pourrez  trouver de petites pommes âcres et acides.

La sortie du bois vous offre une vue d'ensemble du village et des vergers.

sortie du bois

 

Descendez le chemin et prenez à gauche entre les parcs. Vous longez les jardins pour arriver dans la rue de la Brassine. Tourner à droite et vous êtes en face du lavoir. Encore quelques mètres et votre promenade est finie.

A quand la prochaine?